En programmation, si il y a bien une chose à retenir,c’est celle là : éviter de réinventer la roue à chaque fois.

 

Malheureusement, (ou heureusement :) ) pour moi, cette fois ci je n’ai pas eu le choix…
L’idée de coder un simple bruteforce me trottait dans la tête depuis un moment, et j’avais déjà fait plusieurs essais plus ou moins concluants en C# et en C++.

Il en existe déjà des centaines, tous plus performants les uns que les autres, en C, C++, ou sur GPU. Le C# n’étant pas un langage réputé pour ses performances incroyables, j’ai donc visé un autre but : un bruteforcer générique (et multithread).
More >